Notre source

Pourquoi boire à la fontaine

Chaque année, des albatros et des oiseaux marins meurent en avalant des bouchons en plastique qu'ils ont attrapés avec leur bec dans l'océan Pacifique. L'hôtel met à disposition une bouteille d'eau en acier inoxydable qui peut être remplie à la fontaine de la réception. Christian Witzig, directeur de l'hôtel : "C'est Mathias Mend, le fondateur de Vortex Power, qui m'a ouvert les yeux. Alors que je participais à une conférence à Ascona, il m'a fait remarquer la quantité de pétrole que je consommais avec mes "bouteilles en PET".

Un décilitre et demi pour chaque bouteille d'eau d'un litre embouteillée en Suisse ; 3,1 dl pour l'eau provenant de l'Union européenne, si l'on tient compte de la matière première utilisée pour la fabrication du plastique et du transport par la route jusqu'à nos maisons : en comparaison, 0,003 dl de pétrole pour l'eau du robinet. Pour chaque personne qui ne boit plus qu'au robinet, l'économie serait équivalente à 2.000 kilomètres parcourus en voiture.

Chaque client reçoit une bouteille d'eau qu'il peut remplir pendant son séjour et qu'il peut acheter à son départ pour 25 francs.

Où s'écoule l'eau du robinet ?

Dans le pire des cas, la dépense reste donc insignifiante. Celui qui boit au robinet paie mille fois moins : même si, jusqu'à présent, seuls deux litres d'eau du robinet par jour et par personne finissent dans la vaisselle et les verres au Tessin. Selon les données du Dipartimento del territorio, Sezione della protezione dell'aria, dell'acqua e del suolo, la consommation moyenne des ménages par personne est de 242 litres par jour et par habitant. C'est 57 litres de plus que la moyenne suisse (185 litres), mais nettement moins qu'auparavant. En 2002, des pics de 530 litres ont même été atteints, comme le montrent les tableaux établis par l'Observatoire du développement territorial : aujourd'hui, la consommation est devenue plus durable, "grâce à l'amélioration des infrastructures et à une utilisation plus rationnelle de l'eau". 29 % finissent dans les toilettes, 19,6 % dans la baignoire ou la douche, 18,6 % dans la machine à laver, 17 % sont utilisés pour cuisiner, boire ou faire la vaisselle à la main ; 12,8 % sont consacrés à l'hygiène corporelle et au lavage des mains, 2,2 % au lave-vaisselle, 2,3 % à l'arrosage du jardin et à d'autres usages.

Plus d'articles